La maladie : Pourquoi certains guérissent et d’autres non ?

Tout d’abord il faut savoir que la maladie (mal à dit, ou l’âme l’a dit) apparaît lorsque nos corps énergétiques ne vibrent plus en harmonie. Notre corps physique est entouré de plusieurs couches subtiles (aura), chaque couche est principalement liée à un chakra (les chakras sont de petits transformateurs d’énergies).

Lorsque nous sommes centrés, que nos pensées/paroles/actes sont harmonieux, nos énergies vibrent à l’unisson.

Imaginez des danseurs sur une piste de danse (pensée), la musique est belle (parole), les pas se calquent sur le tempo (acte), les couples se forment et dansent ensemble, tournent ensemble (amour), on voit que tous ces danseurs ne forment qu’un sur la piste, tout est beau, harmonieux, riche, plein de sens. Voici à quoi ressemble le corps énergétique d’une personne alignée.

Maintenant imaginez cette même piste de danse, mais avec une musique désagréable aux oreilles, trop forte, chaque personne danse séparément (division), les gens ne se voient pas, ils se foncent dedans. C’est le chaos, dis harmonie. Le corps énergétique d’une personne non centrée ressemble à cela.

Tout n’est que vibrations, alors lorsque qu’un nœud apparaît dans les énergies, il bloque le flux naturel qui nous entoure, et s’il s’installe trop longtemps il crée un terrain d’accueil idéal pour la maladie.

Toute maladie prend naissance dans le non-manifesté (corps subtil) et se déclare dans le manifesté (corps physique)

Ces nœuds résultent de nos pensées faussées, nos croyances erronées. Par exemple une personne à qui on a souvent répété qu’elle ne valait rien, aura une vision d’elle déformée, elle s’identifiera à cette fausse croyance et ralentira inconsciemment ses vibrations qui sont liées à l’estime de soi (chakra plexus entre autre). Le chakra plexus étant malmené, son âme n’étant pas écoutée (car l’âme sait que cette croyance est fausse, que la personne est parfaite), des maux apparaîtrons, ces maux ne doivent pas être pris à la légère car ils sont des indicateurs, des paroles de l’âme. Si cette personne en prend conscience, si elle est à l’écoute de ces signes, elle pourra inverser la tendance, en travaillant sur ce blocage intérieur: sa mauvaise estime d’elle même. Mais si cette personne ne voit pas ou refuse de voir, la maladie s’installera.

La prise de conscience est le premier pas vers la guérison.

Lire la suite